Arthur Aillaud

Arthur Aillaud (né en 1973) construit son œuvre dans un va-et-vient de focales et de points de vue, comme si l’œil de l’artiste, comme un téléobjectif, alternait grands angles et gros plans. Et ces dernières années, l’entreprise d’Arthur Aillaud est une fouille. Une fouille du paysage depuis les fondations de béton de chantiers à l’abandon, jusqu’aux carrés de terre minutieusement grattés par un archéologue, exhumant avec patience le fragment d’un objet sans âge. Parfois le sol lui-même, devient le sujet du tableau, par une translation de l’aplat du sol sur le mur de l’atelier. Un pinceau laissé à terre ou une règle de fouille donnant seule l’échelle de cette image, qui pourrait aussi bien être un immense désert vu du ciel.