PIERRE BURAGLIO – « Now’s the time », Centre d’art contemporain ‘La Halle des bouchers’, Vienne, 19.07/22.08.2021

Pour cette nouvelle exposition au Centre d’art contemporain ‘La Halle des bouchers’ à Vienne (Isère), Pierre Buraglio réalise dix-huit panneaux, affiches de concerts Jazz qui constituent une œuvre totale, esthétique et mémorielle, écho et rémanence en lui de cette musique.

L’artiste n’est pas musicien mais une partie de son œuvre fut créée autour, avec, en accord avec la musique de jazz, grande inspiratrice pour lui. Certaines de ses réalisations portent les noms d’artistes emblématiques du jazz : Bill Evans, Charlie Parker, des noms de standards entrés dans la légende : Now’s the time, That’s all…La musique de jazz n’a jamais été pour lui un prétexte, plutôt une façon de relier son travail à son vécu, à ce qu’il a entendu à Paris, New-York, Chicago ou Juan-les-Pins, dans des clubs ou dans des concerts.

 

 

LE JEUDI DES BEAUX ARTS – Temps fort Juin 2021, LA REVUE DU JEUDI #10

Chers amis,

Nous sommes ravis de pouvoir vous accueillir à nouveau à la galerie et fêter ensemble le Temps Forts de Juin!
Vous pouvez aussi télécharger la nouvelle Revue du Jeudi, chaque mois une très belle sélection d’œuvres choisies avec attention : LA REVUE DU JEUDI #10

Pour plus d’informations vous pouvez consulter aussi le site du Jeudi des Beaux-Arts!

LE JEUDI DES BEAUX ARTS – « invitation au voyage», LA REVUE DU JEUDI #9

Chers amis,

la galerie reste fermée suite aux directive gouvernementales mais vous pouvez consulter la Revue du Jeudi des Beaux Arts!
Chaque mois une très belle sélection d’œuvres choisies avec attention : LA REVUE DU JEUDI #9

Pour plus d’informations vous pouvez consulter aussi le site du Jeudi des Beaux-Arts!

PARIS GALLERY WEEKEND, 3,4,5,6.06.2021

Paris Gallery Weekend 2021 propose 7 parcours originaux, 100% en accès libre, dans 127 galeries de quatre quartiers parisiens toutes motivées à déployer une énergie commune avant l’été et à faire rayonner Paris en tant que capitale incontournable de l’art.

Cette année La Galerie La Forest Divonne propose l’exposition personnelle d’Alexandre Hollan accompagnée de quelques sculptures de l’artiste plasticienne belge Tinka Pittoors installées exceptionnellement dans l’espace de la galerie.

ARTHUR AILLAUD – « PEINTURES », Musée de la Vallée – La Sapinière, Barcelonnette, 10.07/30.10.2021

Le Musée de la Vallée – La Sapinière accueille les nouvelles toiles signées Arthur Aillaud, fils du peintre Gilles Aillaud et petit-fils de l’architecte Émile Aillaud, et dont les racines familiales sont à Jausiers.

Un dialogue entre nature et architecture, entre abstraction et figuration. Une exposition singulière qui pourrait raconter le travail des archéologues à l’œuvre mais pas seulement…

Pour plus d’informations sur l’exposition d’Arthur Aillaud

PHILIPPE BORDERIEUX – « LE JARDIN, VISIONS D’ARTISTES », Musée Robert Dubois-Corneau, 15.07/19.09.2021

Le musée Robert Dubois-Corneau invite six artistes à nous livrer leur vision du jardin. Jardin d’Éden, souvenir d’enfance, fleurs en bouquet ou planches de botanique, le jardin s’exprime de bien des façons.
Avec les œuvres de Gilles Barbier, Julien Berthier, Agathe Bokanowski, Philippe Borderieux, Viktoriia Sviatiuk et Justin Weiler.

ELSA&JOHANNA – Festival Air de fête, Saint-Briac-sur-Mer, 03.07/19.09.2021

Invitées par le Frac Bretagne à « pavoiser » les rues de Saint-Briac-sur-Mer, les deux artistes investissent une trentaine de drapeaux de leurs scènes et paysages fictifs issus de leurs dernières séries, projetant ce petit bourg de bord de mer dans les pérégrinations de leurs regards conjugués.

Pour plus d’informations sur le Festival Air de fête

GUY DE MALHERBE – « Ex-Voto », Ars-en-Ré, AOÛT 2021

Anna Mark – « Collectors and friends », FUGA – Centre d’architecture de Budapest, 14.06/04.07.2021

Présentation de la nouvelle monographie sur l’œuvre d’Anna Mark au FUGA – Centre d’architecture de Budapest. Parallèlement au lancement du livre, publié par Pauker Publishing et avec des essais de Krisztina Passuth et Jean-Pascal Leger, une sélection d’œuvres d’Anna Mark provenant de la collection de l’hydrologue András Szöllősi-Nagy et de l’artiste Judit Nemes ainsi que d’autres collections privées. L’exposition comprend aussi la projection du film Anna Mark : G209 d’Illés Sarkantyu (2009, 6′).

Le vernissage, avec une conversation entre l’aesthete Gábor Ébli et l’artiste-collectionneur Judit Nemes sera disponible sur la chaîne YouTube de FUGA.

 

JEAN-BERNARD MÉTAIS – « LES EXTATIQUES », SEINE MUSICALE, 24.06/03.10.2021

Disposées en quinconce sur la place Rodin de La Seine Musicale à Boulogne-Billancourt, les « Chambres sensorielles » de Jean-Bernard Métais forment un parcours sculptural où chaque pièce agit comme un filtre dans le paysage. Ces œuvres, monolithiques dans leurs contours extérieurs sombres, se transforment et s’allègent visuellement dès que l’on s’en approche.

Exposition « Les extatiques » sous le commissariat de Fabrice Bousteau, artistes invités : Noël Dolla, Jean-François Fourtou, Cyril Lancelin, Jean-Bernard Métais, Nils-Udo, Alain Passard.

ILLÉS SARKANTYU – « WHO WE ARE », KUNSTHALLE Műcsarnok, BUDAPEST, 19.03/26.09.2021

Illés Sarkantyu est invité à participer à l’exposition « Who we are, Photographs about artists » à la Kunsthalle de Budapest. L’exposition présente une sélection de portfolios des photographes hongrois les plus importants, allant chronologiquement des débuts, d’Aladár Székely à nos jours, ainsi que des photographies d’artistes contemporains. L’exposition se déroule à la Kunsthalle de Budapest dont c’est le 125e anniversaire.

Tinka Pittoors – « Les Voyageurs », Château de Seneffe, 10.05 / 14.11.2021

En 2021, le Domaine de Seneffe offre une carte blanche à Tinka Pittoors. L’artiste plasticienne belge envahit le parc du château avec un parcours de sculpture en plein air intitulé « Le Voyageurs ».

« Le tire ‘Les voyageurs’ dit tout : le fil rouge de l’expo est une réflexion sur les différentes possibilités d’être en route : fuir, flâner, se perdre, physiquement ou seulement dans sa tête, loin de sa maison ou juste autour de sa chambre, en s’amusant ou en ayant peur de l’inconnu… il y a tellement de possibilités; la frontière, entre l’un et l’autre, est infime. C’est cette ambiguïté, entre l’audace et la vulnérabilité, que je veux exprimer. Le fil conducteur de l’exposition est le sen:ment de ne pas être là au bon moment, ni au bon endroit. Toujours sur une corde raide, entre deux mondes… en quête perpétuelle comme les voyageurs.
Il est très difficile de donner une explication ra:onnelle de ces sentiments, c’est pour ça que je cherche des installations qui se situent entre le poétique et le ludique. Ces réalisations imagées provoquent différentes lectures. Aux visiteurs de voyager avec mes créations ; à eux de ressentir quelques-unes de mes réflexions… »

Tinka Pittoors

Cliquez ici pour télécharger le communiqué de presse de l’exposition.

LE JEUDI DES BEAUX ARTS – « À Visage Découvert », LA REVUE DU JEUDI #8

Chers amis,
la galerie reste fermée suite aux directive gouvernementales mais vous pouvez consulter la Revue du Jeudi des Beaux Arts!
Chaque mois une très belle sélection d’œuvres choisies avec attention : LA REVUE DU JEUDI #8

Pour plus d’informations vous pouvez consulter aussi le site du Jeudi des Beaux-Arts!