Foire
Galeristes présente sa troisième édition au Carreau du Temple du 18 au 20 octobre 2019.

En regard de ce stand collectif, la Galerie La Forest Divonne propose un focus sur l’oeuvre de Vincent Bioulès, dans le cadre du programme «Anthologie de l’Art Français» inauguré cette année par la foire.

Vincent Bioulès est connu comme l’un des fondateurs du groupe Supports/Surfaces, dont on lui attribue l’invention du nom. Au début des années 1970, il participe activement à cette aventure révolutionnaire, qu’il porte également au travers d’ABC Productions. Pourtant, il est l’un des principaux artisans du retour à la figuration en France, dès le milieu des années 1970. Si l’expérience de l’abstraction reste très limitée dans le temps, quand l’on considère l’ensemble de la sa carrière, Vincent Bioulès reconnait lui-même qu’elle est fondatrice de sa peinture. Son empreinte est profonde, et elle se ressent toujours aujourd’hui dans la rigueur des compositions et dans l’agencement virtuose des couleurs, qui font de lui un acteur majeur de la peinture française depuis près de 60 ans.

La Galerie La Forest Divonne propose une sélection d’artistes aux médiums éclectiques : les aquarelles colorées de Philippe Borderieux sur le Corbusier d’après Chandighar, aux arbres poétiques d’Alexandre Hollan (1933), aux sculptures énigmatiques de bronze de Catherine François (1963), aux «reliefs» pris sur le vif de Guy de Malherbe (1958), développement récent de ses recherches sur le minéral et l’organique, et aux «attrapes-temps» de Jean-Bernard Métais (1954), ces instruments étonnants, à la rencontre de l’art et de la physique.