Catherine François

La sculpteur Belge Catherine François (née en 1963) est connue pour ses bronzes parfois monumentaux. S’il y a une ligne directrice dans le travail de Catherine François ces dix dernières années, c’est une croix ou plutôt un croisement, une rencontre. D’ailleurs, les lignes qui se croisent, Catherine François les collectionne. Elle les capture partout, tout le temps, en photo d’abord. Elle en a sans doute des centaines, peut-être des milliers. Les rencontres – ou les chocs – sont partout pour qui sait les voir. Et Catherine François en est une caisse de résonnance – paradoxalement, elle dont la silhouette évoque plutôt le roseau dans le vent, long et mince. Sa fragilité apparente cache une grande force, celle de la nature qu’elle écoute, qu’elle ressent et dont elle vibre. Cette force, il faut la voir l’appliquer au bronze, à cette matière de forge, qu’elle sculpte, qu’elle ceint, qu’elle polit.

Le musée Van Buuren lui a consacré deux retrospectives, en 2007 et 2012.