Bernadette Chéné

Née en 1947, Bernadette Chéné, développe depuis les années 1980 une œuvre qui se situe au croisement de l’Arte Povera et du Minimalisme, avec des matériaux aussi simples que le papier journal ou le bois brut, dont elle révèle la force ou la poésie par des interventions volontairement sobres. Régulièrement invitée par des musées et centres d’art, elle y déploie des installations monumentales sur le même principe. Son œuvre est présente dans de nombreuses collections publiques et privées.